Lettres aux pédiatres

Publié le 27/06/2018
À la une

La Lettre aux pédiatres n° 159

Toute la LAP 159

EDITORIAL Colère et honte… …quand j’ai découvert la nouvelle ROSP (rémunération sur objectif de santé publique)!
Honte devant l’incurie de la médecine française. Plutôt que de se poser les bonnes questions, on (la caisse et les médecins généralistes) a préféré baisser tous les taux. Les enfants pourront leur dire merci quand la 3e épidémie de rougeole arrivera, et quand les décès par méningococcie se multiplieront (les objectifs intermédiaires étant ramené à 50% pour le ROR, et à 43% pour le vaccin antiméningococcique), ou encore quand les résistances aux antibiotiques ne permettront plus de soigner les infections (là encore les taux sont ramenés à 52% pour les moins de 4 ans et 31% pour les plus de 4 ans). Colère quand on n’arrête pas de nous dire que médecine générale et pédiatrie, c’est la même chose. Quand on ose nous dire qu’on ne rémunère pas l’expertise, mais l’acte. Quand il est impossible d’obtenir une revalorisation puisqu’il faudra aussi la donner à la médecine générale

Lire aussi :

Lettre aux pédiatres09.11.2017

La Lettre aux pédiatres n° 157

Toute la LAP 157 Editorial :  L’indispensable évolution de notre mode d’exercice Le dernier Conseil d’Administration a permis d’appréhender les modifications nécessaires dans l’exercice de la médecine spécialisée et plus particulièrement...

LIRE LA SUITE
Flash info16.02.2019

Flash info nomenclature

Deux  nouvelles cotations enrichissent  la nomenclature pédiatrique. https://www.snpf.fr/wp-content/uploads/2019/02/SNPF-Flash-info-2019.02.15.pdf

LIRE LA SUITE
Lettre aux pédiatres01.03.2018

La Lettre aux pédiatres n° 158

Tout la LAP 158 Certes le début de l’année a apporté son lot de problèmes devenus presque habituels dans l’application de la convention, et le SNPF reste vigilant pour redresser...

LIRE LA SUITE
Lettre aux pédiatres04.07.2017

La Lettre aux pédiatres n° 156

Lettre aux pédiatres 156 de juillet 2017 texte intégral Editorial :  Et les nuages s’épaissirent… Dr Brigitte Virey, Présidente du SNPF Les difficultés ont commencé dès le 1er mai, date où il...

LIRE LA SUITE

Adhérer

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Si vous n'avez pas encore de compte, merci de remplir le formulaire d'adhésion en ligne. L'adhésion en ligne et la création de votre compte sur le site est immédiate.

Adhérer au SNPF

Vous êtes interne en pédiatrie ?

En créant un compte sur le site du SNPF, vous bénéficiez d'un accès aux Petites Annonces ainsi qu'a la rubrique Vie Professionnelle.

Creer un compte "interne"