Actualités

Publié le 12/05/2017
À la une

Suite des bugs de la nouvelle nomenclature

Chers amis,

Nous donnons suite à notre courrier du 1er mai :

  1. La MBB : le problème est réglé, mais nécessite une mise à jour du logiciel.
  2. L’association COE+MPP a nécessité la création d’une nouvelle fiche réglementaire de la caisse pour que les éditeurs de logiciel puissent apporter les modifications. Cette fiche vient d’être fournie. Il faut donc attendre la mise à jour informatique.
  3. Pour Infansoft une mise à jour devrait intervenir autour du 24 mai avec la correction de ces 2 anomalies.
  4. Il existe des problèmes de cotation de la MPP pour les consultations normales et certaines caisses ont rejeté CS+NFP+MEP+MPP pour des secteurs 1 et des secteurs 2 OPTAM. Après contact avec la caisse, des instructions ont été données pour que ce problème ne se renouvelle pas.
  5. La consultation des 6-16 ans se cote CS+NFE lorsque l’on est médecin traitant. Mais pour le parcours de soins coordonné la cotation CS+MPC+MCS ne sera disponible qu’au 1er juillet… Dans l’attente la caisse nous conseille de coter CS+MPJ.
  6. Suite à notre courrier à la caisse, vous avez dû recevoir des courriels de vos caisses locales. Ces courriers font mention « d’informations erronées communiquées par le syndicat des pédiatres d’une part et la FMF d’autre part ». Rétablissons la vérité. Le SNPF n’a fait que communiquer sur les erreurs de la caisse. Il était du devoir du SNPF de vous en informer. En revanche le SNPF n’est pas responsable des erreurs communiquées par la FMF. La FMF est pourtant signataire de cette convention. Le bureau du SNPF rappelle qu’il a voté à l’unanimité contre la signature de cette convention.
  7. S’agissant des secteurs 2 nous avons constaté que la base de remboursement des médecins généralistes de secteur 2 était supérieure à celle des pédiatres de secteur 2 pour les enfants de 2 à 6 ans. C’est inacceptable. Le SNPF est intervenu lors d’une rencontre avec M. Nicolas Revel. La réponse a été négative. Nous sommes intervenus par l’intermédiaire de centrales syndicales (Le Bloc et la FMF) participant à la Commission Paritaire Nationale (seuls les syndicats signataires de la convention participent aux commissions paritaires) : la réponse transmise a été « la politique de la caisse est de faire en sorte que les secteurs 1 soient mieux remboursés que les secteurs 2 ». Nous ne lâcherons rien. Nous sommes en attente de réponse suite à notre courrier au Directeur Général et au président de la CNAM.
  8. Nous avons constaté que le NFP n’est pris en charge qu’à hauteur de 70% alors que le FPE était pris en charge à 100% par l’assurance maladie. Nous avons transmis ce point au Directeur Général et au Président de la CNAM, ainsi qu’à la Commission Paritaire Nationale, laquelle nous a répondu que cela avait échappé aux signataires de la convention et que ce problème serait abordé en 2018. C’est tout simplement INACCEPTABLE. Le SNPF demande que ce point soit modifié immédiatement.
  9. Dans l’attente des mises à jour informatiques, nous ne pouvons que continuer à faire des feuilles de soins papier pour les actes en cause. Comme toutes les revalorisations, si nous arrivons à les obtenir, puisque tout dépend de l’UNOCAM, celles-ci seront étagées entre juillet 2017 et avril 2018. Attendons-nous à d’autres tracasseries.

La convention a été signée en août 2016, il est particulièrement dommageable que la caisse n’ait pas pu anticiper les nouvelles cotations intervenant 8 mois après.

Nous continuons le combat.

Lire aussi :

Presse03.10.2016

Composition d’un nouveau bureau

Le conseil d’administration du 3 septembre a élu son nouveau bureau.

LIRE LA SUITE
Informations professionnelles13.11.2016

Le service en ligne d’aide à l’installation des médecins libéraux opérationnel sur tout le territoire

Le service en ligne d’aide à l’installation des médecins libéraux, déployé par la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), est désormais opérationnel sur l’ensemble du territoire

LIRE LA SUITE
Informations professionnelles13.11.2016

Nouvelles obligations d’information de vos patients

ÉCHÉANCE : immédiate Modifié par Décret n°2016-1356 du 11 octobre 2016 publié le 13 octobre 2016, l’article 371 Y de l’annexe II du CGI est ainsi rédigé : Par l’engagement prévu...

LIRE LA SUITE
Informations professionnelles19.03.2017

Faut-il se déclarer médecin traitant des enfants ?

Faut-il se déclarer médecin traitant des enfants que l’on suit ? Quels en sont les avantages ? Quels en sont les inconvénients ? Comment ? Quand ? Toutes les réponses...

LIRE LA SUITE

adhérer

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Si vous n'avez pas encore de compte, merci de remplir le formulaire d'adhésion en ligne. L'adhésion en ligne et la création de votre compte sur le site est immédiate.

Adhérer au SNPF