Le Syndicat National des Pédiatres Français, SNPF, a une mission : défendre les intérêts professionnels, moraux et matériels de ses membres et leur assurer aide et protection dans l'exercice de leur profession. 

Le SNPF c’est :

  • 1600 adhérents, pédiatres libéraux soit plus de la moitié des pédiatres libéraux français.
  • Un Conseil d’administration composé de 53 membres représentants toutes les régions de France, désignés ou élus au sein de leur associations par les adhérents au SNPF.
  • Un bureau élu au sein du conseil d’administration composé de 10 membres.

C’est une équipe de pédiatres libéraux en exercice, bénévoles et élus organisée en commissionsréactives à l’actualité. Ainsi les commissions néonatalogie, permanence des soins, démographie,nomenclature, interface ville-hôpital, crèche, retraite, réingénierie du diplôme de puériculture, analysent les textes, législatifs et conventionnels, régissant nos différents modes d’exercice, font état des nouvelles des régions, élaborent nos revendications et nous représentent dans toutes les structures où l’exercice de la pédiatrie doit être défendu.

Le SNPF est partie constituante du CNPP Collège National des Professionnels  la Pédiatrie qui réunit toutes les formes d’exercices, sociétés savantes et syndicats. Par le CNPP, la pédiatrie ne parle plus que d’une seule voix et se fera donc mieux entendre. C’est le CNPP qui formulera les propositions de formation et d’évaluation au futur conseil scientifique de la FPC.

Le SNPF travaille en collaboration étroite avec l’AFPA, Association Française de Pédiatrie Ambulatoire, ce qui permet de mieux étayer nos dossiers respectifs.

Le SNPF est représenté :

  • Au niveau des centrales syndicales, elles seules peuvent signer la convention. Pour que soit prise en compte la pratique pédiatrique et obtenir la revalorisation de notre spécialité, il est donc vital que nous y soyons représentés. Le président vous représente au Comité directeur de l’UMESPE et au conseil confédéral de la CSMF et le secrétaire général au bureau du SML. Une partie de vos cotisations est rétrocédée aux centrales.
  • Dans les instances européennes à l’Académie Européenne de Pédiatrie EAP-SP où se joue notre avenir à long terme. C’est là que se décident la durée, le déroulement ainsi que le contenu de la formation pédiatrique. Une partie de votre cotisation représente la contribution européenne.
  • A la commission avenir et pratique émanant du CNDP qui travaille à l’évolution des pratiques et à la réforme de la formation.
  • A la commission de qualification en pédiatrie de première instance et d’appel.
  • Au conseil d’administration de la SFP : Société Française de Pédiatrie, de la SFN : Société Française de Néonatologie, au SyMHoP : Syndicat des Médecins de l’Hospitalisation Privée.
  • Dans les structures régionales au niveau des commissions paritaires locales : CPL ou régionales : CPR, des Unions, des Comités Départementaux d'Aide Médicale urgente de la permanence des soins et des transports sanitaires : CODAMUPS, par l’intermédiaire de vos délégués. Et bientôt au niveau des Agences Régionales de Santé : ARS et des Unions régionales des professionnels de Santé : URPS où votre représentation va jouer un rôle fondamental.

Toutes ces participations représentent un nombre considérable de réunions que les membres du bureau prennent sur leur vie privée et leur activité professionnelle et engagent lourdement le budget du SNPF.

Le SNPF c’est aussi :

  • Votre défense lors des litiges avec les caisses, les cliniques ou les structures où vous exercez.
  • La valorisation de vos actes grâce à une mise à jour régulière de l’évolution de la nomenclature et du répertoire des actes techniques (CCAM technique) utilisables en pédiatrie (ex : vue, audition).
  • Une formation à la gestion au cabinet et une actualisation régulière de la feuille de salaires de vos employés.
  • L’apport dans votre cabinet d’une information professionnelle pertinente, par son journal, La Lettre au Pédiatre, ses flashs info par mail et par son site web.

Mais avant tout le SNPF est la voix des pédiatres libéraux pour la défense de l’idée d’une pédiatrie globale au service des enfants et de leurs familles. Nous voulons maintenir une pédiatrie de proximité tout en défendant les autres formes d’exercice en particulier dans les maternités privées.

Donnez les moyens au SNPF de continuer à être partout où le pédiatre doit protéger nos valeurs et obtenir des conditions d’exercice décent.

Ne pas soutenir le syndicat c’est laisser faire. Nous pouvons nous indigner et hurler au loup autant que nous voudrons, mais si nous ne sommes pas présents à tous les niveaux décisionnels, nous ne serons jamais entendus.

Adhérer c’est agir, nous donner la force du nombre et les moyens d’être là où nous devons être.

Nous comptons sur votre soutien et votre contribution.

 

Le bureau du SNPF